50 études de cas sur le contrôle et l’usage des systèmes d’information

Transformation numérique, Travail collaboratif, Médias sociaux…

.

Cas TELETRAVAIL: quels changements après la crise de Covid-19 ?

Ce cas s’appuie sur trois contributions  mises en ligne pendant la crise sanitaire : (1) l’expérience du Logiciel libre où le télétravail fonctionne de façon mondialisée et dématérialisée depuis plus de 25 ans, (2) une vision  GRH  des bienfaits possibles de la distance sur le travail, et (3) une vision plus technique des défis technologiques qui sont posés. On trouvera de nombreux témoignages en ligne, par exemple : sur une entreprise de recrutement  ou sur l‘enseignement supérieur ou sur les nomades du numérique

Cas YANDOX TAXI et Big data: un cas d’efficacité d’usage

Comment évaluer l’impact du Big Data en termes d’efficacité d’usage ? Ce cas (5 pages) est présenté dans la communication de E. Grigoryan et K. Lobre-Lebraty au congrès de l’AIM 2020 (17 pages, en ligne sur aim.asso.fr). On applique ici le modèle de l’efficacité d’usage du Big Data, proposé par Surbakti et al. (2019), au cas de YANDOX Taxi qui utilise les technologies d’analyse des données massives dans son activité quotidienne. A partir de 4 entretiens avec le directeur régional de cette entreprise, on peut valider une première partie du modèle.

Groupes FACEBOOK en milieu professsionnel: deux cas contrastés d’appropriation

Dans deux situations de « travail isolé », les résultats de cette étude montrent des appropriations bien différentes des groupes Facebook: par les aides à domicile et par les médecins généralistes.  Ceci permet de discuter le concept de travail isolé et de discuter des différences entre un Groupe Facebook et une Communauté de pratique. Ce cas de 3 pages est extrait d’une communication de F. Deltour, C. Dondeyne, N. Jullien au Congrès AIM 2020, en ligne sur aim.asso.fr.

Cas GOOGLE Smart city : le fiasco du grand projet de Google à Toronto

Pourquoi Sidewalk Labs, filiale d’Alphabet-Google, abandonne en mai 2020 son grand projet de ville intelligente à Toronto? Ce cas s’appuie sur trois documents en ligne : (1) un article de L’Usine Digitale (2020) qui comprend de nombreux liens, (2) le rapport de D. Robertson (en anglais) pour les opposants au projet (engagements flous de Google, contrôle des données, gouvernance privée), et (3) une présentation de C. Ghorra-Gobin (2018) d’un dossier sur les Smart Cities.

Cas HÔPITAL et pratiques « sauvages » : cohabitation des technologies d’information officielles et fantômes

Un cas de 4 pages, extrait de l’article en ligne de I. Bourdon et R. Ologeanu (2019). Une grande partie de la littérature considère que les « TI fantômes » et les contournements des usages sont plutôt néfastes. Dans leurs pratiques cliniques les médecins de cet hôpital gèrent pourtant les photographies faites avec leurs propres smartphones avec WhatsApp, Google Drive et SMS. Face à la perception croissante des risques, une recentralisation du processus est tentée au niveau de la DSI.

Cas Intelligence Artificielle : comment l’IA peut déboucher sur de la discrimination

Ce cas de 4 pages est  issu d’une étude du Conseil de l’Europe (2018, 53 pages, en ligne). Pour le traiter on peut faire appel à cet article de C. Benavent (Big Data, algorithmes et marketing : rendre des comptes, 2016), à cette excellente vidéo de A. Rouvray (Biais, Big data, IA, gouvernementalité, 2018) et sur le site à la page Intelligence artificielle et modèles de prise de décision.

Cas ORG : changement organisationnel et transformation numérique

ORG, grande multinationale du secteur du numérique, emploie plus de 90.000 salariés en France. De 2013 à 2017, on a pu observer la gestion et le déroulement de trois projets liés à la transformation numérique de l’entreprise : Salariés ambassadeurs, Big data RH, Réseau social d’entreprise. Ce cas est un extrait (3 pages) de la communication de C. Coron et P. Gilbert au congrès de l’AIM 2019, en ligne sur le site de l’AIM..

Cas DOCTOLIB et changement organisationnel : une application perçue anodine engage une transformation  profonde du système de santé

En France, 1.5 milliards de rendez-vous médicaux sont pris chaque année et leur gestion est une activité chronophage pour les cabinets médicaux. Lancée fin 2013, l’application Doctolib n’avait au départ pour ambition que de faciliter et d’améliorer l’accès aux soins. Aujourd’hui les impacts sont profonds sur le système de santé: valeurs, consultations, pouvoir, structure, contrôle. Ce cas est un extrait (9 pages) de la communication de J. Habib et P. Loup au congrès de l’AIM 2019, en ligne sur le site https://aim.asso.fr

Cas BIGSCAN et transformation numérique: le changement organisationnel

Dans cette entreprise de 350 personnes sur le marché de l’archivage, comment expliquer à la fois une innovation perçue au départ comme incrémentale et un changement organisationnel profond? Les qualités d’opportunisme et de réactivité ne peuvent en fait se comprendre que dans le temps. Ce cas est un extrait (4 pages) de la communication de S. Juteau au congrès de l’AIM 2019, en ligne sur le site.

Cas HÔPITAL et conflits de rationalité : rationalisation médicale et rationalisation gestionnaire

Le cas décrit le phénomène d’interférence qui survient au sein du dossier patient informatisé DPI, lorsque la différence d’objectifs et de définitions des données entre plusieurs départements utilisateurs (logique de facturation et logique de soins) entraîne des conséquences indésirables. Ce cas (5 pages) est un extrait de la communication de R. Ologeanu et D. Morquin au congrès de l’AIM 2018, en ligne sur le site.

Cas La MEUNIÈRE :  transformation numérique d’une PME dans le commerce de détail

Dans cette entreprise québecoise qui vend des produits de boulangerie-pâtisserie et assure un service de traiteur, la transformation numérique a  comporté quatre étapes qui ont affecté le modèle d’affaires autant que les processus opérationnels. Le cas est décrit en 10 pages, il est ensuite suivi de 10 pages de notes pédagogiques qui sont tout à fait exemplaires. Ce cas est une communication de C. Pelletier, A. Vaillancourt-Morel et E. Moreau au congrès de l’AIM 2018, en ligne sur le site.

Cas MONTRES CONNECTÉES, outils de quantification de soi et surveillance électronique

Par des entretiens et par une analyse du forum de FitBit, on décrit les pratiques de quantification de soi par les technologies digitales. Cette observation permanente des individus témoigne de leur volonté de suivre les règles qu’impose l’outil de quantification, démontrant ainsi le pouvoir de la métaphore du panoptique de M. Foucault. Ce cas (6 pages) est extrait d’une communication de J-F De Moya et J. Pallud au congrès de l’AIM 2018, en ligne sur le site.

Cas Groupe SEB : le numérique au service des communautés de pratique d’innovation

Après la mise en place de l’outil numérique « What If » et la création de sous-communautés, la direction de l’innovation chez SEB a joué un rôle important dans le pilotage de l’animation de la communauté de pratique.  La vidéo et le texte présentés sur le site The Conversation sont  adaptés de l’article L. Arzumanyan et U. Mayrhofer dans la, Revue Française de Gestion (2016).

Le  SELF DATA ?  Le projet MyData, devenir l’acteur de ses données personnelles ?

Ce cas est en fait une page sur le site MesInfos de la Fing en 2016. Les PIMS, pour Personal information Management Systems, une hypothèse qui aurait cesser d’être farfelue? Le consommateur peut-il reprendre le contrôle des ses données : du BtoMe au MetoB? du CRM au VRM (Vendor Relationship Management)? Une analyse du groupe de travail MesInfos de la Fing sur  les initiatives et les outils liés à « l’empowerment » des individus à l’aide de leurs propres données.. Voir les actions menées par la communauté MyData France et voir les conférences MyData successives 2018 : 2019.

Cas EgovBat , plateforme de numérisation:  adoption des innovations, approche de la structuration

L’objectif de la plateforme EgovBat est de parvenir à une dématérialisation complète de la facturation et des paiements dans la filière du BTP. Une approche de la structuration (A. Giddens) peut montrer que l’innovation a tendance à remettre en cause les structures organisationnelles pré-existantes. Ce cas (4 pages) est extrait de la communication au Congrès AIM 2016 de S. Tran, P. Loux, M. Aubry et E. Baudoin,  en ligne sur le site.

Cas HP ANALYTICS : Technologies collaboratives pour bâtir une culture du partage

Ce cas de 4 pages est extrait du cas publié par M. Bia Figueiredo dans Systèmes d’information et Management, Cas et applications 2012, Vuibert. L’entité Hewlett Packard Analytics compte neuf cents salariés hautement qualifiés. Sa principale mission est de produire des connaissances utiles aux unités d’affaires pour la prise de décisions stratégiques et opérationnelles. Six projets « KM » ont été menés pour permettre le management des connaissances.

Cas OPENTEXT chez « Trains » : outils collaboratifs, gestion documentaire

Chez « Trains », l’outil OpenText a été adapté sur la base non pas de répertoires mais de différentes communautés de pratique: organisationnelles, métiers, projets. L’idée était de créer un portail par communauté (architectes, secrétaires, …) ou par département,  afin de redynamiser la partie gestion documentaire de manière plus simple et conviviale. Un mini-cas de 4 pages, extrait d’un ouvrage de E. Oiry, R. Ologeanu, A. Pascal, R. Tchobanian. B. Fallery, T. Bandarouk, H. Ruel (2013).

Cas OPENTEXT chez « Aéro » : outils collaboratifs, gestion documentaire

« Aéro » est une entreprise qui mène de nombreux projets internationaux en collaboration avec d’autres entreprises et laboratoires de recherche. L’outil OpenText ne satisfaisait à l’heure actuelle que très peu d’usagers : seules deux catégories d’acteurs utilisent le portail, la DSI et les secrétaires, plus parfois quelques usagers isolés. Un mini-cas de 4 pages, extrait d’un ouvrage de E. Oiry, R. Ologeanu, A. Pascal, R. Tchobanian. B. Fallery, T. Bandarouk, H. Ruel (2013).

Cas TRAÇABILITÉ :  le cas de la filière de la viticulture

Le terrain d’étude, très concerné par les problématiques de traçabilité, est celui de la viticulture dans le cadre des caves coopératives. Une controverse « en amont » a opposé les directions des caves et les viticulteurs, une controverse « en aval » oppose les directions des caves et la distribution. Ce cas de 5 pages  est extrait d’un article de P. Baillette, B. Fallery et N. Rahali en 2012 dans la revue RIPME.

Cas de « La feuille rose » dans le back-office d’une banque : système d’Information et matérialité

Aux côtés des logiciels et infrastructures techniques, une simple  feuille de papier trouve toute sa place. Elle est aussi contraignante qu’un masque de saisie et elle permet en un coup d’œil d’être renseigné sur l’état de saisie. La « feuille rose » permet de prendre conscience de l’hétérogénéité du SI en même temps que du rôle des acteurs dans la création possible d’une régulation.  Ce mini-cas (3 pages) est extrait d’une communication de F. Delorme au congrès de l’AIM 2015, en ligne sur le site https://aim.asso.fr.

Cas Société Générale et Danone: la diversité de gestion des savoirs tacites

Société Générale et Danone ont fait des choix différents en matière de gestion de leurs savoirs tacites. Ce cas de 3 pages, est extrait de Systèmes d’information et Management, Cas et applications. Il permet d’identifier les différents modes de gestion des savoirs tacites et d’expliquer les conséquences que cela peut avoir sur le fonctionnement de ces deux organisations.

Cas Malakoff-Médéric : avec Google Apps, messagerie et/ou travail collaboratif ?

Malakoff-Médéric exerce deux métiers : la gestion de la retraite complémentaire et l’assurance des personnes. Pourquoi est-il difficile de passer, avec Google Apps, de la bureautique au travail collaboratif? Ce cas de 4 pages est un extrait d’une étude de  C. Elie-Dit-Cosaque parue dans Systèmes d’information et management des organisations, Cas et applications, Vuibert 2012. Voir en complément les communiqués de presse de l’entreprise Malakoff-Mederic.

Réseau social d’entreprise : enjeux dans une mairie

Le projet étudié consiste à intégrer une nouvelle technologie SNS (Social Network Systems) au sein d’une Mairie. Ce mini-cas de 3 pages est extrait d’un article de M. Karoui et A. Dudezert (2012) dans la revue SIM.

S.I. MOBILES, quatre exemples : Autonomie et/ou contrôle?

Ces quatre cas sur les technologies mobiles sont extraits en 2 pages de la thèse d’A. Leclercq-Vandelannoitte, on peut les trouver en détail dans son ouvrage Travail à distance et e-management publié chez Dunod en 2013.

Cas VEILLE STRATÉGIQUE : les difficultés rencontrées après la mise en place d’un processus de veille

Une étude sur 8 entreprises tunisiennes fait ressortir plusieurs facteurs qui ont abouti au dysfonctionnement et voir même à l‟abandonnement du projet de veille stratégique. Certains facteurs sont déjà évoqués dans la littérature, mais d‟autres semblent nouveaux. Une communication (28 pages) de S. Ben Slimene et L. Lakhel, au congrès AIM 2017, en ligne sur le site https://aim.asso.fr.

Cas Intranet SCHNEIDER  :  effets d’un Intranet sur la créativité

Ce mini-cas de 4 pages est extrait d’une communication de A. Khedaouria au congrès de l’AIM en 2009, en ligne sur le site https://aim.asso.fr. Le défi pour le Groupe Schneider à travers l’usage de l’Intranet est de faire de cet outil le pilier des pratiques managériales: faciliter la collaboration en impliquant l’ensemble des acteurs afin d’améliorer la fertilisation croisée des idées.

Cas Intranets au QUÉBEC  :  portrait des usages et des meilleurs pratiques

Ce cas est une enquête (30 pages) réalisée en 2014 par le CEFRIO au Québec sur l’utilisation des Intranets et des solutions collaboratives internes. L’étude a été menée auprès de 1000 entreprises. Les Intranets peuvent prendre de multiples formes et avec des approches technologiques de plus en plus variées, mais ils doivent dans tous les cas tenir compte de leur écosystème, c’est à dire du contexte global dans lequel l’organisation évolue.

Cas MALHERBE :  enjeux d’un Intranet en PME

Mini-cas en 3 pages sur un Intranet dans une PME de transports : des échanges, mais pas vraiment de partage?

  • définir le système d’information dans cette PME, en identifiant ses grandes dimensions et les ressources qui le composent;
  • montrer que le système d’information constitue une représentation collective;
  • expliquer comment les interactions entre acteurs et technologie reproduisent et en même temps transforment l’organisation.
Cas IBM :  les trois composantes du métier de chef de projet

Ce cas est fondé sur un article de 20 pages de S. Loufrani-Fedida, qui propose (sur 10 pages) une analyse dynamique du métier de manager de projet à IBM, à partir des dimensions cognitive, relationnelle et identitaire .

Cas e-Recrutement:  réseaux sociaux, une question de marque employeur ou de nouvelles relations ?

Ce mini-cas de 3 pages est extrait d’un article de S. Germain (Les Échos, 2011) : Faut-il avoir peur de Facebook ?) et d’une communication de A. Girard, B. Fallery, F. Rodhain au congrès de l’AIM en 2011, en ligne sur le site.

Choix des médias : Messagerie et/ou Forum, une question de richesse des médias ?

Un débat national sur l’École a utilisé les nouvelles technologies de communication (messagerie et forum).

  • Le genre  de communication  utilisé a-t-il une influence sur la communication ?
  • Comment la théorie des genres de communication s’applique-t-elle à ce cas ?
  • En référence à la théorie du choix des média, constate-t-on une influence de la technologie et quelle est-elle ?
  • Peut-on penser que la médiation électronique apporte un véritable changement et une amélioration du fonctionnement et des résultats d’un débat national ?

Ce mini-cas de 2 pages est un extrait d’une communication de H. Michel au congrès de l’AIM en 2006, en ligne sur le site https://aim.asso.fr

Cas GroupNet : Groupe virtuel dans une Chambre des métiers

Ce mini-cas de 3 pages est extrait de la thèse de E. Houzé (Université de Montpellier, en 2000).

  • Montrer en quoi l’usage d’une technologie suit un processus qui doit être planifié, mais qui évolue aussi de façon émergente
  • Montrer comment les interactions quotidiennes entre les acteurs reproduisent et transforment à la fois l’organisation et la technologie.
Bouygues et EDF : Management des connaissances

La localisation et/ou la capitalisation de l’expertise?
Ces deux cas sont issus en 3 pages de divers témoignages publiés sur le site Journaldunet :

  • décrire dans chaque cas les différents phases du processus de management des connaissances;
  • décrire les différents principes technologiques nécessaires à la modélisation des connaissances;
  • discuter les problèmes liés à la capitalisation des connaissances.
KPMG et PHARMA : Management des connaissances

Un mini-cas de 2 pages sur la localisation et/ou la capitalisation de l’expertise :

  • présenter les différents aspects du concept de connaissance dans ces organisations;
  • décrire les différents outils informatiques d’aide à la gestion des connaissances;
  • discuter des différents problèmes liés à la capitalisation des connaissances et à l’apprentissage organisationnel.
Communautés de pratique : une comparaison de quatre cas

Pour étudier la transformation des communautés de pratique par les usages des Intranets, quatre études de cas ont été réalisées. Chaque cas correspond à une communauté de pratique – au sein de quatre entreprises différentes – dont les membres utilisent un Intranet qui leur est spécifique (ces cas sont extraits en 5 pages d’une communication de E. Vaast à la conférence de l’AIMS).

Adoption des technologies mobiles : les différents discours

Une recherche qualitative a été menée, avec 80 entretiens semi-directifs auprès de managers de plusieurs niveaux.

  • Faire une analyse des 56 phrases issues des entretiens, en proposant plusieurs classes de discours.
  • Quel(s) modèle(s) théorique(s) choisir pour comprendre les oppositions entre ces différents discours sur les technologies mobiles ?
Plus de 20 MINI-CAS en Management des S.I.

On peut profiter de cette initiative des Éditions Pearson : comme ils ont publié la 13éme édition francophone du manuel de K. Laudon et L. Laudon, ils ont mis en ligne dans un document de 80 pages tous les mini-cas qui étaient présents dans la 2éme édition en 2009.

Voir d’autres études de cas sur le DÉVELOPPEMENT des SI et sur les STRATÉGIES des SI