UTAUT, TAM 3, Modèles unifiés d’acceptation des technologies – V. Venkatesh…

SCHÉMA GÉNÉRAL

utaut_fr

Modèle UTAUT, version 2003

utaut_tam3

Définition des principaux concepts

.

1. Le modèle  UTAUT en 2003

V. Venkatesh, D. Davis et M. Morris  proposent une « Théorie unifiée de l’acceptation et de l’utilisation de la technologie » en synthétisant plusieurs modèles de comportement pour expliquer l’intention d’utiliser une technologie (voir Venkatesh et al. 2007):

  • la performance espérée et l’effort attendu sont directement tirés du Modèle TAM 2;
  • l’influence sociale (normes, identification, images…) et les conditions facilitatrices (infrastructure organisationnelle et technique pour soutenir l’utilisation du système) sont tirées des théories de l’apprentissage social (voir Fulk 1983 et voir  Baile 2005);
  • quatre variables sont ensuite considérées comme ayant une influence modératrice sur l’intention de comportement : sexe, âge, expérience avec la technologie et utilisation volontaire ou non. Ainsi la prise en compte du contexte d’utilisation (utilisation volontaire ou non) et du temps (expérience avec la technologie) permet de comprendre que la performance espérée et l’effort attendu puissent en fait devenir non significatifs dans le cas d’un usage soutenu. Le modèle UTAUT a pu ainsi expliquer 70 % de la variance dans l’intention d’utilisation.

2. Le modèle TAM-3 en 2008

En 2008, Venkatesh et Bala proposent une nouvelle synthèse, avec un grand détail de nombreuses variables explicatives et un regroupement de l’influence des variables modératrices en deux catégories : Expériences et Utilisation volontaire (voir Venkatesh et al. 2016).

Les techniques statistiques d’équations structurelles permettent aujourd’hui de valider ce type de modèles de façon globale (voir Bourdon et Hollet 2009) et non plus variable par variable (voir Jawadi 2014)  :

  • le rôle de l’utilité perçue apparaît en général plus important que la facilité perçue;
  • les résultats sont plus mitigés sur l’effet des influences sociales (voir Kefi 2010).

Ces modèles, issus des théories de la psychologie comportementale (Dissonance  cognitive et Action raisonnée) se sont perfectionnés et ont largement démontré que pour qu’une technologie soit adoptée, il faut d’abord qu’elle apparaisse utile et facile à utiliser. Voir la revue de littérature A Bibliometric Analysis of Articles Citing the Unified Theory of Acceptance and Use of Technology, chapitre 3 de l’ouvrage Information System Theory, qu’on trouve à cette adresse.

Mais il reste que :

  • la mesure de l’utilisation  finale est ici souvent succincte : comment prédire le temps consacré à l’utilisation ou la fréquence d’utilisation durant une période?
  • le niveau d’attente et d’engagement a peut-être autant d’importance que l’intention  de comportement : voir les dernières propositions de V. Venkatesh dans Maruping et al. (2017),
  • dans le cas d’une utilisation obligatoire, les caractéristiques d’une tâche précise ont peut-être autant d’importance que l’intention individuelle de comportement: voir le modèle du « Fit » Taches/Technologies;
  • on envisage ici un comportement binaire (acceptation initiale ou rejet initial), beaucoup d’auteurs s’intéressent alors aux Modèles Post-adoption d’une technologie.

Au final et pour tenter une synthèse, on peut proposer trois grands axes de recherche sur l’usage des technologies, celui de l’UTILISATION développé ici, mais aussi celui de l’APPROPRIATION et celui de la SITUATION :

CarteUsages

.

Voir les autres théories utilisées dans le contrôle des S.I.

Voir la carte générale des théories en management des S.I.

RÉFÉRENCES


V. Venkatesh, D. Davis, M. Morris (2007) Dead Or Alive? The Development, Trajectory And Future Of Technology Adoption Research, Journal of AIS, Vol 8 n° 4 (avec plus de 180 références en bibliographie!)

le lien ou Pdf

V. Venkatesh, J. Thong, Xin Xu (2016), UTAUT : A Synthesis and the Road Ahead, Journal of AIS, Vol 5

le lien ou Pdf

L. Maruping, H. Bala, V. Venkatesh, S. Brown  (2017), Going beyond intention: Integrating behavioral expectation into the unified theory of acceptance and use of technology, Journal Of The Association For Information Science And Technology, 68 (3)

le lien

I. Bourdon, S. Hollet (2009), Pourquoi contribuer à des bases de connaissances ? Une exploration des facteurs explicatifs à la lumière du modèle UTAUT, Systèmes d’information & management, Volume 14

le lien ou  Pdf

N. Jawadi (2014), Facteurs- clés de l’adoption des systèmes d’information dans la grande distribution alimentaire : une approche par l’UTAUT, Working Paper IPAG,

Pdf

H. Kefi (2010), Mesures perceptuelles de l’usage des systèmes d’information : application de la théorie du comportement planifié, Humanisme et Entreprise
n° 297

le lien ou Pdf

 J. Fulk (1993), Social Construction of Communication Technology, The Academy of Management Journal, Vol. 36, No. 5

le lien ou Pdf

S. Baile (2005), L’approche comportementale de l’évaluation des systèmes d’information : théories et taxonomie des modèles de recherche, communication au congrès de l’AIS

Pdf

Voir aussi ce lien sur le site IS Theories

UTAUT